Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The Rocky Horror Picture Show: Let's go to the time warp!

The Rocky Picture Show, comédie musicale rock, adaptée de la comédie musicale éponyme, fut boudé lors de sa sortie en salle. Mais, au fil des années, il va acquérir le statut de film culte. Pourquoi ? Car ce film est un trésor de références pour les cinéphiles, est en avance sur son temps et dispose de chansons entraînantes.

Brad (Barry Bostwick) et Janet (Susan Sarandon), une jeune couple en passe de se marier, tombe en panne un soir pluvieux en allant chez un de leur professeur, Dr Scott . Ils décident de demander de l'aide au propriétaire d'un château très inquiétant. Ils sont reçus par les domestiques, Riff Raff et Magenta, qui les introduisent dans la soirée qui est en train de se dérouler. C'est dans cette atmosphère complément étrange qu'intervient le docteur Frank-N-Furter (Tim Curry), une sorte de vampire drag queen. Ce dernier leur propose de les aider mais aussi d'assister à la création de Rocky : l'homme parfait qui sera l'amant du docteur. Alors que l'expérience a réussi, un ancien amant de Frank-N-Furter, Eddie, déboule. Le docteur le tue avec un piolet devant les yeux incrédules des deux amoureux. Ceux-ci décident tout de même de passer la nuit au château, mais ils dormiront dans une chambre séparée. Le docteur en profite pour coucher tour à tour avec les deux tourtereaux, en prenant leur apparence respective. Les deux amants voient le subterfuge mais se laissent tenter.

The Rocky Horror Picture Show: Let's go to the time warp!

Pendant la nuit, Rocky disparaît ! De plus, on apprend que le Dr Scott a pénétré dans le château pour retrouver Eddie, qui est son neveu ! C'est à ce moment qu'on nous révèle que les deux docteurs sont ennemis. Tous les protagonistes se retrouvent autour d'une table. Horreur ! Frank-N-Furter leur annonce qu'ils sont en train de manger de la chair humaine: celle d'Eddy ! Nos héros prennent la fuite jusqu'au laboratoire mais ne peuvent s'enfuir car le maléfique docteur les bloquent avec un puissant rayon. Il leur révèle que ses domestiques sont des extraterrestres de la planète Transexuelle de la galaxie de Transylvania puis transforme les jeunes gens, Rocky et le docteur en statue. Les deux extraterrestres, Riff Raff et Magenta arrivent alors et tue Franck qu'ils accusent d'avoir failli à sa mission. Il tue aussi sa création mais laisse libre Brad, Janet et le docteur Scott. Les trois héros prennent la fuite, alors que le château, qui était un vaisseau spatial, s'en va.

Le scénario n'est sans doute pas le meilleur. Il est même clairement tiré par les cheveux. Mais ce film est une immense parodie et l'on se demande si tout n'est pas calculé. L'histoire est avant une écriture irrévérencieuse de Frankenstein ou le Prométhée moderne de Mary Shelley. Le docteur Frank-N-Furter reprenant le rôle du professeur Frankenstein et Rocky celle de la créature. On retrouve de multiples référence au mythe de Dracula, le château et le look du docteur, la galaxie de Transylvania, le docteur Scott dont le rôle d'adversaire à Frank-N-Furter fait penser à Van Helsing et enfin Riff Raff, dont le look particulier renvoie au Nosferatu de Murnau.

The Rocky Picture show est aussi un hommage aux films fantastiques des années 30. Les références sont multiples et la traduction de Science fiction/ Double feature (via lacoccinelle.net) se suffit à elle-même :

Science Fiction Double Programmation

Michael Rennie était malade
Le jour ou la Terre est restée immobile
Mais il nous a dit ou nous nous tenions
Et Flash Gordon était là
En sous-vêtements argentés
Claude Rains était l'Homme invisible
Puis quelque chose a mal tourné
Pour Fay Wray * et King Kong **
ls sont restés coincés dans une gelée celluloïde
Puis à une allure mortelle
C'est Arrivé de l'espace
Et voici ce que le message disait...

Science Fiction (ooh ooh ooh) double programmation
Docteur X (ooh ooh ooh) va construire une créature
Voyez des androïdes combattre (ooh ooh ooh) Brad et Janet
Anne Francis tient la vedette dans (ooh ooh ooh) Planète interdite
Au film nocturne à double programmation !

J'ai su que Leo G. Carroll
Était sur un baril
Quand les Tarantules ont envahi les collines
Et ça m'a excité
Quand j'ai vu Janette Scott
Combattre un Triffid qui crache du poison et qui tue
Dana Andrews a dit prunes
-Lui a donné les runes
Et les passer a pris beaucoup de talent
Mais quand les mondes entrent en collision
dit George Pal à sa femme
Je te donnerai des frissons terribles
Comme une...

Je veux aller - Oh oh oh oh
Au film nocturne à double programmation
Par R. K. O Wo oh oh oh
Au film nocturne à double programmation
Dans la dernière rangée - Oh oh oh oh
Au film nocturne à double programmation !

Mais ce qui fit réellement scandale dans cette comédie musicale, c'est la sexualité omniprésente. Les extraterrestres viennent de la planète Transexuelle, Rocky est avant tout un objet sexuel pour le docteur. Quant à Janet et Brad, ils vivent dans un désir sexuel refoulé, désir qu'il ne pourront plus contenir dans le château. Puis il y a la chanson Time Warp, avec dans cette danse, le mouvement du bassin mimant l'acte sexuel et ses paroles très suggestives (avec le professeur Scott qui nous explique la danse en même temps) ou encore Sweet Tranvestite, chanté par Tim Curry, qui crève littéralement l'écran. Saluons aussi les performances de Susan Sarandon et Barry Bostwick

Well, I was walking down the street
Just having a think
When a snake of a guy
Gave me an evil wink.
Well it shook me up
It took me by surprise
He had a pick-up truck
And the devil's eyes

Ça se passe de traduction ! Elle est aussi là la force de ce film, que ce soit la chanson d'introduction Science Fiction/ Double Feature, un plan fixe sur une bouche pulpeuse, Time Warp, I Can Make You a Man et j'en passe, toutes sont réussies et nous font passer un agréable moment.

Preuve de son succès, les références au film sont nombreuses depuis 40 ans (Buffy, Glee, Les Simpsons...) et le film est passé au cinéma des années durant. Alors ne vous privez pas : Let's go to the time warp !

Tag(s) : #Analyse, #Film musical

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :