Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jacksonploitation
Jacksonploitation

_"Tu as vu le nouveau clip de Michael Jackson?

_Mais il est pas mort depuis 5 ans?

_Si, si. Mais t'inquiète pas, c'est normal. Ça s'appelle le business."

Il y a toujours deux problèmes avec les albums posthumes. Le premier étant que le chanteur n'a pas donné son aval pour le choix des chansons. S'il ne les avait pas sorties, peut-être y avait-il une raison. La seconde étant la cohérence de l'album, puisque les chansons sont piochées ça et là dans la carrière musicale de l'artiste. Les chansons de ce second album Xscape, s'étendent de 1983 à 1999, soit un monde dans l'univers musical de Michael Jackson. Tout cela n'est pas grave tant que la pompe à fric tourne toujours. S'il y avait des états d'âme dans la musique, cela se saurait.

"Ils essaient de faire de l'argent. Je peux le comprendre, tout le monde veut de l'argent – les ayants droit, les avocats. C'est le seul propos : l'argent. " disait il n'y a pas très longtemps le producteur mythique du Roi de la Pop, Quincy Jones. Car oui, pompon sur la Garonne, ce dernier n'a même pas été consulté (tout comme Jermaine Jackson). Faire produire Xscape par Timbaland, c'est tout de suite plus clinquant. Mais pas forcément très bon.

Faire du neuf avec du vieux, c'est un peu la devise de A Place with no name. La chanson est à l'origine un hommage à A Horse with no name d'America, reprenant le thème de la chanson. Mais là ou les producteurs ont fait fort (Timbaland et Stargate), c'est qu'ils se sont musicalement contentés de reprendre un ancien son de Michael Jackson, Leave me alone (le clip est à la fin de l'article). Ca va? Pas trop dur? Comment gâcher le riche héritage de l'artiste...

Le clip est assez intéressant, un homme perdu dans le désert rencontre une femme qui le guide. C'est l'occasion d'un duo plutôt réussi, plein de sensualité, avec un beau noir et blanc. Ça ne casse pas des briques mais c'est efficace. Mais évidemment, il fallait mettre Michael Jackson. Les producteurs ont donc eu l'idée brillante d'insérer des images d'autres clips où danse Michael Jackson (In the closet ) brisant ainsi sa linéarité. Pourquoi ne pas avoir privilégié l'histoire de cette chorégraphie? Les mauvais choix ne cessent de s'enchaîner.

Certains prétendent que Michael Jackson n'est pas mort. S'il a vu ce qu'on a fait de sa musique, il doit l'être maintenant!

Tag(s) : #Clip, #Analyse

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :