Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nicolas Le Riche: la fin d'un chapitre.

Ce soir du 27 juillet 1993, en promouvant Nicolas Le Riche au rang d'étoile à l'issue de la représentation de Giselle, Patrick Dupond avait-il conscience qu'il allait bouleverser à jamais le petit monde de l'Opéra de Paris.

Né il y a 42 ans à Sartrouville, entré à l'école de l'Opéra de Paris en 1982, l'incroyable technique et intensité d'interprétation de Nicolas Le Riche lui ont fait atteindre à grandes enjambées les sommets. 21 ans. Oui, cela fait 21 ans que Nicolas Le Riche régale les amateurs de danse du monde entier. Pourquoi ce succès? Tout simplement parce que Nicolas Le Riche symbolise le meilleur de l'Opéra de Paris: l'exigence, l'élégance, la discrétion et une énergie qui nous donne toujours l'impression qu'il n'a que vingt ans. Il fallait encore le voir il y a quelques mois s'envoler dans le Jeune Homme et la mort avec Isabelle Ciaravola, elle-même jeune retraitée de l'Opéra de Paris.

Mais les plus belles aventures ont une fin. Avoir 42 ans signifie l'âge de la retraite pour une étoile. S'il y a évidemment beaucoup de tristesse dans ce départ, nous savons que pour Nicolas le Riche, ce n'est que la fin d'un chapitre et non de l'histoire. Il nous a prouvé ,depuis quelques temps déjà, qu'il était un chorégraphe de talent (Odyssée dansé avec sa femme Clairemarie Osta). Alors soyons heureux, ce n'est qu'un au revoir et non un adieu.

Il est temps de partager ensemble 5 des plus beaux moments de la carrière de Nicolas Le Riche, en solo, mais aussi accompagné par Marie-Agnès Gillot ou Silvie Guilhem.

Le jeune homme et la mort.

L'après-midi d'un faune

Le Boléro

La Dame aux Camélias

Tag(s) : #Billet d'humeur, #Portrait

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :